La psychotraumatologie au coeur de l’intervention sociale

 

Une nouvelle corde à l’ardc des travailleurs sociaux pour repérer les traumatismes.

Comment modifier les trajectoires douloureuses avec de nouveaux outils

Descriptif de la formation :

Les personnes qui poussent la porte du service social, du centre éducatif, de la PMI, de tout service d’accompagnement, arrivent avec leur histoire, leurs problèmes et beaucoup d’appréhension sur ce que leur action va déclencher. Qu’elles fassent cette démarche de plein gré, conseillées ou sous la contrainte d’une décision judiciaire, elles sont empreintes d’angoisses, de peurs, de stress etc., comme s’il pouvait leur arriver quelque chose de pire. Nous recevons des personnes fragiles qui ont vécu ou vivent un ou des traumatismes passés ou présents avec des impacts sur le fonctionnement physiologique, émotionnel et comportemental. La psychopathologie centrée compétences utilise le corps comme ressource pour apaiser les pensées et permettre aux personnes de retrouver leurs compétences et ainsi visualiser un avenir désiré. L’apprentissage de ces nouveaux outils et techniques donnent à l’intervention sociale une dimension encore plus humaine. Associée au modèle centré sur les solutions, elle apporte une dynamique à l’intervention sociale où les personnes accompagnées ne regardent plus leur histoire de vie comme figée ou fatale. L’accompagnement permet aux personnes de mettre en avant leurs compétences et de les projeter dans une nouvelle perspective de vie avec une reprise de leur capacité à activer le processus de changement. Elles s’approprient ainsi les techniques d’apaisement pour les utiliser dans leur quotidien et ainsi restaurer la notion de choix et d’autonomie. La psychotraumatologie centrée compétences alliée à l’intervention sociale permet de rassurer, d’apaiser les personnes dans leur corps, de mettre de côté pour un temps T ce qui fait blocage afin d’essayer d’avancer. La diffusion d’expériences positives tend à prendre le pas sur le vécu négatif.

Pré-requis : aucun

Personnes concernées :  Professionnels de la relation d’aide

 

 Objectifs :

Construire une relation soutenante

  • Comprendre les réactions physiologiques et biologiques du corps face à un évènement traumatique, à un état de stress
  • Déceler la dimension psychotraumatique dans le recueil d’histoire d’une personne
  • Repérer un État de Stress Post Traumatique (ESPT) et ses conséquences sur le comportement de la personne
  • Connaître des outils de stabilisation et savoir les appliquer
  • Pouvoir adapter ces outils dans l’accompagnement des personnes et des familles
  • Accompagner les personnes sans réactiver un traumatisme, en les sécurisant et les apaisant pour qu’elles puissent mettre en avant leurs ressources

Contenus :

  • Définition d’un événement traumatique, d’un ESPT et les différents types de traumatismes
  • Les éléments neurobiologiques en lien avec le traumatisme et les réponses physiologiques du corps
  • Les éléments d’activation d’un traumatisme : sortie de la fenêtre de tolérance, signes d’une hypo ou hyper activation
  • Les trois besoins essentiels pour stabiliser une personne : sécurité, attachement, espoir
  • Restauration du contexte de choix dans l’accompagnement
  • Hypothèses utiles face à des personnes qui ont des comportements marqués et difficiles en entretien
  • Utilisation des neurones miroirs pour stabiliser le corps et apaiser les pensées : exercice de la cohérence cardiaque
  • Observation les compétences et ressources : aider les personnes à repérer ce qui est bon pour eux
  • Repérage les troubles de l’attachement et créer des conditions d’intervention pour tisser le lien d’attachement
  • Remobilisation de l’espoir pour activer le processus de changement
  • Exploration et identification des plus petits changements pour les faire grandir, prendre le pas sur une histoire de vie difficile et permettre à la personne d’entrevoir une autre histoire
  • Outils de stabilisation immédiats pour calmer et apaiser la personne : exercices respiratoires, le 54321et ses différentes versions, le contenant
  • Outils de construction d’éléments ressources et d’auto apaisement : les aides intérieures, le lieu sûr, le travail sur les 10 meilleurs souvenirs, le point of powertechnique

Outils d’intervention pour faciliter l’expression des compétences et ressources des personnes

 

Méthodes pédagogiques :

  • Formation interactive à partir du terrain : 4 jours de formation: 2 fois deux jours pour favoriser l’expérimentation et le feed-back entre le milieu professionnel et la formation
  • Apports théoriques
  • Exposé d’accompagnements de personnes ou de familles dans le cadre d’interventions sociales
  • Exercices pratiques en petits groupes, mise en situation et expérimentations des outils pratiques

 

 

Que retenir de ce séminaire?

  • Découverte de la psychotraumatologie, comme une nouvelle approche de l’intervention sociale
  • Prise en compte des besoins du corps pour activer le processus de changement et la levée des blocages
  • Poursuite d’une intervention centrée sur les solutions
  • Une ouverture du champ d’intervention du social
  • Une nouvelle dynamique de travail
  • De nouveaux outils

     

    29Informations pratiques

     

    Dates et horaires :

    Module 1 :   2 et 3 avril 2020

    Jeudi 2  : 9h30 – 17h30                 

    vendredi 3 : 9h00 – 17h00

     

    Module 2 :  28 et 29 mai 2020

    Jeudi 28 :    9h30 – 17h30     

    vendredi 29   : 9h00 – 17h00

     

    Lieu : Bretagne –  

    7 quai Surcouf, 22520 BINIC

    Cette formation peut également être donnée en Institution

     

    Intervenantes :

     


     

    Cécile BERTRAND, Psychologue, Superviseur et Formatrice sur les approches centrées solutions, thérapie narrative et psychotraumatologie centrée compétences. Exercice en libéral auprès des adultes, enfants et adolescents. Thérapeute familiale. Thérapeute EMDR. A travaillé plus de 10 ans en Centre Communal D’Action Social, et dans la protection de l’enfance. Expérience dans l’accompagnement des migrants et des personnes en situation de précarité. Coordinatrice du Cercle de Compétences Bretagne.

     

     

    Christine RAULT est assistante sociale polyvalente de secteur en une zone urbaine sensible depuis 20 ans. Elle exerce différentes missions autour de l’écoute et l’accompagnement des personnes et familles en difficulté. Une grande part de son activité est consacrée aux problématiques intrafamiliales et à la mission de protection de l’enfance : évaluation d’informations préoccupantes, mise en place de mesure d’aides éducatives, interventions éducatives. Elle se forme également aux approches systémiques et à la thérapie familiale depuis quatre ans.

     

     

    Modalités financières

    Inscription individuelle : 640 €, payable à l’inscription

    Formation continue avec signature d’une convention : 880€

    Demandeur d’emploi, étudiant, retraité sans activité rémunérée
    : 400 €

     

    Inscription 

    Nombre de places limitées

     

    Renseignements : 

     Cécile Bertrand cecile.bertrand.bzh@gmail.com

    Christine Rault christine.rault.blanchon@gmail.com